Introduction

Chers Elèves Aides Soignants du secteur public et privé tous confondus ! Toutes mes félicitations pour les efforts fournis en première et deuxième année, et pour tous les services rendus aux malades dans les différents services d’hospitalisation et de soins. Bravo ! Vous êtes arrivés en fin de cycle de formation qui sera sanctionné par un examen final pour un diplôme d’état.

Le Décret exécutif n° 11-121 du 20 mars 2011 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps des paramédicaux de santé publique, n’en dit pas beaucoup sur votre noble mission ; mais votre présence permanente et indéfectible auprès des malades en dit beaucoup.

 Art. 22. Les aides-soignants de santé publique sont chargés, notamment, de l’hygiène corporelle des malades et de leur environnement, de l’exécution des soins infirmiers de base et des tâches inhérentes à l’hôtellerie et à l’hygiène hospitalière. Ils participent à l’entretien et au rangement du matériel.

Selon le programme de formation vous dispensez, sous la responsabilité de l’infirmier de santé publique, des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien être et l’autonomie de la personne.

« Si le Médecin soigne la maladie l’Aide Soignant soigne le malade » Rappelez-vous Les 14 Besoins Fondamentaux de Virginia Henderson ! Et répondez à cette question. Quand le malade n’arrive plus à accomplir seul un besoin essentiel de la vie ; qui va l’aider à le faire ?

 Comme « Boire, manger, faire ses besoins, se vêtir et se dévêtir, se couvrir du froid, se laver, se raser, etc.

 C’est l’Aide Soignant avec le concours des membres de sa famille et autres services sociaux quand il s’agit d’accompagnement à domicile ou en foyer.

 C’est pour cela qu’il est enseigné au module d’IEC « Information-Education-Communication », dans la relation soignant-soigné : Le toucher, le toucher intentionnel en tenant la main du patient pour lui signifier que vous l’accompagner dans son parcours de soins à l’hôpital. La poignée de main qui est un pacte morale signé avec le malade pour travailler ensemble jusqu’à la sortie, mettre la main sur l’épaule du malade c’est l’envelopper, le protéger…

 Vous êtes toujours matin, soir et nuit  dans l’espace intime du malade, vous l’observer, l’écouter, communiquer avec lui ; ce qui fait partie intégrante du soin et surtout de la qualité du soin.

 Enfin, je rentre dans le vif du sujet, la plateforme de formation à distance ne va pas remplacer la présence de vos enseignants dans les classes ni vos tuteurs dans les services de soins. Mais vous trouverez tous les outils pédagogiques nécessaires pour améliorer vos connaissances dans les différents domaines de votre métier.

 Merci pour votre participation aux cours